Natalie Cooking

Cet été je suis retournée au Vans, dernière étape d’un week-end prolongé du 14 juillet passé à naviguer entre les différents points d’eau du Gard et de la Lozère, de la rivière de Vialas au lac de Villefort.
Inutile ici de m’attarder sur le marché local déjà évoqué dans un post l’an passé. Cette fois j’y suis venue car j’ai trouvé dans le magazine Kaizen un court dossier réservé à l’Ardèche. Il contenait entre autres plusieurs adresses de restaurant dont celle qui fait l’objet de mon message d’aujourd’hui.

J’aime depuis toujours ce qu’on qualifie communément et probablement à tort de « cuisine asiatique ». Un voyage en Thaïlande, il y a plus de dix ans maintenant, m’a fait découvrir des saveurs profondément subtiles bien éloignées des simples plats qui font encore les beaux jours des restaurants chinois.
Dans le cas présent, nous allons bien plus au sud de l’empire du Milieu et du royaume de Siam pour aborder les rives d’un archipel, l’un des plus vastes au monde: l’Indonésie. Nathalie, la cuisinière, en est originaire. J’ignore par quel concours de circonstances elle a atterri dans un petit village du sud de la France mais j’essaierai de me renseigner une prochaine fois. En tous cas je suis ravie qu’elle ait fait ce choix.
En effet, son petit restaurant est joli comme tout décoré dans un style poético-girly pleinement assumé. L’intérieur ne compte pas plus de deux tables donc mieux vaut réserver avant de venir. Une agréable terrasse accueille néanmoins ceux que la chaleur estivale ne rebute pas.

Question plats, pas de quoi se plaindre. Chacun peut y trouver son compte  qu’il soit carnivore, végétarien ou végétalien. Ce jour-là mon ami et moi avons jeté notre dévolu sur des nems de crevette en entrée, croquants et succulents car servis chauds, un jus de carotte au gingembre pour nous désaltérer que j’ai moyennement apprécié (Nathalie, utilise une racine râpée et pas de la poudre, enfin!), pour lui, un plat de poulet en sauce brune et, pour moi, du porc épicé à la citronnelle, tous deux servis avec du riz.

CIMG4932
nems aux crevettes
CIMG4936
poulet « Teriyaki »
CIMG4939
porc épicé « Babi rica rica »

Tandis que j’écris, leurs goûts respectifs me reviennent en mémoire d’autant plus facilement que j’ai faim et avalerais n’importe quoi de gras avec, de préférence, du fromage fondu, a lot of it.

« Nathalie Cooking », Voilà donc une adresse de plus que je compte bel et bien fréquenter plus assidûment dans les mois à venir.

CIMG4943

Nathalie Cooking
22 place Léopold Ollier
07140 Les Vans

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s