Brownie à la banane et aux noix du Brésil

Je devais avoir une dizaine d’années la première fois que j’ai vu une recette de brownie. Ma grande sœur avait rapporté du collège un journal en couleurs, tout en anglais, dont j’ai retenu deux choses : les mots croisés et une photo appétissante de gâteau au chocolat appelé « brownie ». En ce qui concerne les jeux, j’ai essayé avant de renoncer devant leur difficulté pour mon jeune âge. Quelques années de pratique de la langue seraient probablement nécessaires pour que j’en vienne à bout.
Pour la recette maintenant, deux obstacles se posaient : il fallait la traduire puis me procurer les ingrédients. Reculant devant deux tâches aussi grandes, je décidai de demander à ma sœur si je pouvais conserver la page et la gardai précieusement. En cherchant bien, je pourrais peut-être remettre la main dessus à moins que ma boîte à trésors de jeunesse n’ait été profanée par ma mère ce dont je doute sincèrement. Elle qui garde tout, je la vois mal jeter aux oubliettes les souvenirs de sa petite fille.
En tout cas il faut croire que cette rencontre m’a durablement marquée car en dépit de mon peu d’intérêt pour le chocolat, j’avoue une petite faiblesse pour ce gâteau qui présente deux avantages indéniables : facilité et rapidité d’exécution et fans par millions. Il y a donc peu de risques que vous échouiez ou qu’il vous reste sur les bras. Alors si vous pouvez faire plaisir sans vous fatiguer, pourquoi vous en priver ? Moi-même je ne dis pas non à ses petits cubes séduisants accompagnés d’un verre de lait. Enfance, quand tu nous tiens !

Pour cette recette, je m’éloigne un peu des sentiers battus puisque je remplace les noix de pécan ou de Grenoble traditionnellement utilisées par celles du Brésil dont le goût inhabituel saura peut-être vous séduire. J’y mets également de la banane dont la présence est signalée par son léger parfum. Pour être plus honnête, c’était aussi un moyen de ne pas perdre des fruits à l’agonie.

Pour plusieurs gourmands:

2 bananes très mûres (environ 176 g)
80 g de noix du Brésil
200 g de chocolat noir à 85 %
3 œufs gros calibre
125 g de beurre
125 de cassonade
60 g de farine T65
sucre glace pour la décoration* (facultatif)

Réduisez les bananes en bouillie et réservez.
Faites brunir à feu moyen les noix du Brésil dans une poêle. Quand elles ont refroidi, frottez-les d’abord entre vos mains pour ôter leur fine peau puis hachez-les en morceaux irréguliers et mettez de côté.

Faites fondre ensemble et à feu doux le beurre et le chocolat grossièrement coupé en morceaux que vous laisserez refroidir.
Pendant ce temps, travaillez le sucre et les jaunes d’oeufs en les fouettant.
Ajoutez ensuite les bananes et battez énergiquement.
Versez-y le beurre et le chocolat fondu.
Tamisez la farine et mélangez le tout.
Incorporez les noix.
Terminez en montant les blancs en neige avant de les mêler délicatement à la pâte.

Préchauffez le four à 180°.

Beurrez et farinez un moule carré ou rectangulaire. Si vous n’en avez pas, utilisez un simple moule rond.
Versez-y la pâte et enfournez pour 35 minutes.

Une fois le gâteau cuit, sortez-le du four et laissez refroidir. Découpez-le en cubes que vous saupoudrerez de sucre glace pour la présentation.

(*) produit non issu de l’agriculture biologique

Publicités

Un commentaire Ajoutez le vôtre

  1. Je ne me ferais pas prier pour en prendre un bout…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s