Les Délices de Fatou

Il peut paraître bien surprenant de trouver en pleines Cévennes un restaurant africain et pourtant… Il en existe au moins un, tenu par Fatou (je vous en parlais déjà un peu ici), une Ivoirienne installée dans la région du Vigan depuis longtemps. Son établissement jouit d’une belle réputation amplement méritée. Il faut dire que la femme cuisine vraiment bien et vous accueille chez elle avec un sourire non feint.
J’y ai mangé trois fois sans jamais être déçue. Chaque vendredi elle prépare un plat africain qui permet de faire découvrir aux clients des produits auxquels ils ne sont pas forcément habitués. À cette occasion, j’ai appris qu’il existait de la semoule de mil*, plus légère et plus digeste -c’est selon- que la semoule de blé que nous appelons communément et peut-être à tort « couscous ». Comme elle ne contient pas de gluten, elle devrait bien convenir aux intolérants. On peut aussi l’employer dans la préparation de desserts tels que le degué, largement connu des peuples d’Afrique de l’Ouest parfois sous un autre nom.  En tout cas, si vous ne connaissez pas la semoule de mil, n’hésitez pas à vous en procurer. Les adeptes de sa cousine plus « européanisée » dont je suis ne seront sûrement pas déçus. Après cette petite digression, j’en reviens à mon sujet.
J’ai donc déjeuné chez Fatou jeudi dernier. Cette fois elle m’a fait voyager du côté de l’île de la Réunion grâce à un rougail saucisse très parfumé qu’un peu de piment fort rehaussait à merveille. S’il fallait émettre une seule objection, elle porterait sur la quantité mais certainement pas la qualité.
Le temps d’échanger quelques mots avec la patronne pour la complimenter et me voilà de nouveau à arpenter les rues de la ville sous un soleil bienveillant qui n’a plus grand-chose à voir avec Torrido, son double diabolique de cet été. « Merci! » lui dit le millefeuille que j’avais acheté en guise de dessert et qui attendra.

Les Délices de Fatou
5 place du Quai
30120 Le Vigan

cimg4439
Place du Quai

(*) Nom générique de diverses céréales caractérisées par la petitesse de leur grain (millet, sorgho), généralement cultivées dans les zones tropicales sèches. (d’après Larousse.fr)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s