Retours au Peyrou

Chaque mardi et samedi matin se tient au coeur de Montpellier le marché des Arceaux, juste à côté de l’aqueduc Saint-Clément où se déploient des étals achalandés.
L’ambiance qui y règne est très sympathique. Cette semaine j’ai vraiment pu m’en rendre compte. Si j’habitais Montpellier, je ne manquerais pas d’y faire mes achats surtout le week-end car je pourrais déguster des farçous bien chauds et saliver devant les autres produits de bouche tant l’offre est attractive. Mais aujourd’hui je n’ai envie que d’une seule chose: déjeuner au café où je célébrai en début d’année une petite victoire. Sans attendre donc je m’installe à l’une des tables en terrasse avant qu’elle ne soit totalement prise d’assaut, fait prévisible étant donné le superbe soleil qui domine et contre lequel les platanes offrent une protection naturelle.

Les discussions vont bon train. J’en saisis des bribes d’une oreille peu attentive, toute dédiée que je suis à l’épluchage minutieux d’une orange. Non, je n’ai rien d’autre faire en ce mardi matin de juillet, vraiment. Le temps ne compte plus. Le moment pourrait se prolonger indéfiniment que je n’y verrais aucune objection.

Comme la première fois, je craque pour le ceviche proposé à la carte même si le « pescadito frito » ou sandre frite me tente diablement… Aujourd’hui le thon a remplacé le cabillaud de naguère mais l’accompagnement est resté globalement le même.
Comme la première fois, je savoure chaque bouchée de ce plat.
Comme la première fois, il est d’une fraîcheur incomparable. Quel bonheur de retrouver le café du Peyrou et sa sympathique petite équipe! Car oui, depuis mon premier déjeuner, il y a eu du changement. La patronne Flore – j’ai appris son nom d’un habitué en devenir – s’est adjoint les services d’un jeune homme appelé Manu. Il n’est pas de trop puisque j’ai pu constater la charge de travail qui pèse sur l’un et l’autre. Malgré cela, ils demeurent souriants et se font un plaisir de satisfaire leurs clients qui le leur rendent bien. L’adresse est encore confidentielle de l’aveu même de Manu sauf pour les gens du quartier, manifestement. Pourvu que ça dure! 

CIMG4283
Ceviche de thon

Et rebelote à la fin du mois d’août dans une ambiance plus détendue.

Ceviche de cabillaud
Ceviche de cabillaud
cimg4373
Aqueduc Saint-Clément
cimg4371
La terrasse du restaurant

Du côté du Peyrou
55 bis boulevard des Arceaux
34000 Montpellier

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s